RESIDENCE D’ECRITURE POUR JEUNES AUTEURS AFRICAINS

bv000015.jpgPartant du constat que l’écriture dramatique contemporaine en Afrique était trop peu jouée, traduite, éditée et diffusée, les responsables du projet AREMA FILJAZZ ont décidé de mettre en place dans la programmation de l’Espace AREMA FILJAZZ, une résidence consacrée aux écritures d’aujourd’hui, et ayant pour objectif de donner à entendre des textes inédits, des textes en devenir.

Imprimer

bv000015.jpgAREMA FILJAZZ

RESIDENCE D’ECRITURE POUR JEUNES AUTEURS AFRICAINS

Communiqué

RESIDENCE D’ECRITURE AREMA-FILJAZZ

Partant du constat que l’écriture dramatique contemporaine en Afrique était trop peu jouée, traduite, éditée et diffusée, les responsables du projet AREMA FILJAZZ ont décidé de mettre en place dans la programmation de l’Espace AREMA FILJAZZ, une résidence consacrée aux écritures d’aujourd’hui, et ayant pour objectif de donner à entendre des textes inédits, des textes en devenir.

L’idéal étant, autour de lectures, mises en espace, conversations et spectacle, de contribuer à des rencontres entre le public et les auteurs, éditeurs, acteurs, traducteurs, directeurs de structures théâtrales, responsables institutionnels, journalistes, universitaires… Une conviction ferme motive ce projet de résidence d’écriture : la confrontation des textes au public et aux professionnels favorise la production et la diffusion d’œuvres nouvelles.

Il est établi ce qui suit :

Article 1er : Une résidence d’écriture dénommée RESIDENCE D’ECRITURE AREMA FILJAZZ est organisée au Togo du 1er au 26 Février 2008

Article 2 : Le thème de la résidence : chaque écrivain pourra écrire sur le thème de son choix.

Article 3 : La direction de cette résidences est confiée par les organisateurs à deux grands noms du théâtre et de la littérature africains : Kangni ALEM et Florent COUAO-ZOTTI.

Article 4 : Les frais de transport et de résidence des artistes sélectionnés seront entièrement pris en charge par l’Espace AREMA FILJAZZ

Article 5 : La résidence s’adresse aux jeunes écrivains (dramaturges principalement et aux nouvellistes) des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Congo (RDC et Congo Brazzaville) et Togo.

Article 6 : Pour être sélectionné à la résidence, le dossier des candidats de ces pays devra convenir aux critères suivants :

a. Avoir écrit une ou deux pièces de théâtre jouées ou présentées en lecture-spectacle ou avoir écrit une ou deux nouvelles.

b.Envoyer au comité de sélection un projet d’écriture comprenant : le titre définitif ou provisoire de la pièce ou de la nouvelle, un extrait de 15 à 20 pages, un résumé de l’intention d’écriture. Le travail en résidence tournera essentiellement autour du projet de chaque candidat, par conséquent il importe que le candidat prenne au sérieux ce critère de sélection.

c. Être entièrement disponible durant la durée prévue pour la résidence. Toute absence, même d’une seule journée, au cours de la résidence, sera jugée disqualificatoire par les organisateurs.

Article 7 : Un programme de lectures sera annoncé à la fin de chaque résidence. Les œuvres issus de cette résidence seront lus dans les établissements scolaires, à l’Université de Lomé et à l’Espace AREMA FILJAZZ

Article 8 : La possibilité d’édition des textes écrits en résidence sera par la suite négociée entre les auteurs et l’éditeur pressenti.

Article 9 : Les dossiers de candidature doivent être envoyés au siège de AREMA FILJAZZ au plus tard le 15 JANVIER 2008 à l’adresse suivante :

RESIDENCE D’ECRITURE AREMA FILJAZZ

08 BP 8709
Lomé-Togo

Ou par mail à aremafil@yahoo.fr

Fait à Lomé, le 21 Novembre 2007

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.