Mon nom est Tsotsi: un film sud-africain

totsi_7.jpgUn film sud-africain est à l’affiche actuellement en France. Mon nom est Tsotsi, du réalisateur Gavin Hood, Oscar du meilleur film étranger, raconte les tribulations et la rédemption pathétique d’un jeune voyou issu d’un township de Johannesburg. Le démarrage du film est saisissant. Ce qui suit l’est encore plus, et a semblé poser une question de crédibilité à l’ami avec lequel je suis allé voir le film.

Imprimer

totsi_7.jpgUn film sud-africain est à l’affiche actuellement en France. Mon nom est Tsotsi, du réalisateur Gavin Hood, Oscar du meilleur film étranger, raconte les tribulations et la rédemption pathétique d’un jeune voyou issu d’un township de Johannesburg. Le démarrage du film est saisissant. Un jour Totsi (le mot signifie voyou) braque une voiture et tire sur sa propriétaire. Pendant sa cavale, il entend soudain des pleurs dans la voiture: il avait simplement volé une caisse avec le bébé de la propriétaire à l’intérieur. Ce qui suit est encore plus intéressant, et a semblé poser une question de crédibilité à l’ami avec lequel je suis allé voir le film. Comment peut-on cacher un enfant dans un bidonville sans que les voisins ne remarquent sa présence? Personnellement je lui ai répondu que c’était tout simplement de l’ordre du possible, parce que la scène a lieu dans un bidonville, et que le bidonville est une réalité urbaine, qui n’a absolument rien à voir avec la vie au village. Qu’est-ce que le cliché sur l’Afrique et sa vie communautaire est tenace !

tsotsi11.jpgLa vie citadine en Afrique, surtout dans un bidonville, révèle un certain penchant à l’individualisme, survie oblige; et du fait aussi que Totsi est un voyou, un personnage violent et atypique, quoi de plus normal que les gens ne se mêlent pas de ses allers et venues! Ce n’est pas le seul aspect que j’ai retenu de ce film, mais il est assez singulier pour que je m’y attarde un peu.

Un beau film, aux images léchées et travaillées, qui prouve la grande qualité du cinéma sud-africain. Courez-y, vous m’en direz des nouvelles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.