Lettre de menace : sans commentaire

point_0.jpgA Monsieur Koussawo et à ses acolytes,
Ce message vous est adressé en guise de mise en garde. Il le sera également à vos compères dispersés un peu partout en Europe, en Amérique et même au pays, où vous comptez bien de complices au sein du monde universitaire et surtout dans la presse.

Vous faites partie de ceux qui ne veulent pas le bien du Togo. A chaque instant, vous ne cessez d’entraver les efforts que déploie le RPT pour faire développer le pays. Le vieux, le Général Eyadèma s’est sacrifié de 1967 jusqu’en 2005 pour faire de notre pays la Suisse d’Afrique.

Imprimer
point_0.jpgA Monsieur Koussawo et à ses acolytes,
Ce message vous est adressé en guise de mise en garde. Il le sera également à vos compères dispersés un peu partout en Europe, en Amérique et même au pays, où vous comptez bien de complices au sein du monde universitaire et surtout dans la presse.

Vous faites partie de ceux qui ne veulent pas le bien du Togo. A chaque instant, vous ne cessez d’entraver les efforts que déploie le RPT pour faire développer le pays. Le vieux, le Général Eyadèma s’est sacrifié de 1967 jusqu’en 2005 pour faire de notre pays la Suisse d’Afrique.
Grâce à son équation personnelle, vous aviez pu étudier sans problème. Lorsque le temps est venu pour vous, de contribuer au développement du pays, au nom de votre démocratie mal comprise, vous vous êtes constitués réfugié politique en Europe, dans le seul but de dénigrer ceux qui quotidiennement sont au four et au moulin, pour faire avancer les choses.
Qu’a pu réaliser l’opposition lorsqu’elle a eu l’aubaine d’être aux affaires pendant la transition ?
Au lieu de procéder à un examen de conscience et regagner les rangs des dignes fils du Togo, vous continuez là-bas en Occident, pour vous vilipender les autres.
Pas plus tard qu’en 2002, vous aviez faire circuler un faux document évoquant les révélations sur le établissements bancaires qui détiendraient les richesses de la famille Gnassingbé. Vous aviez fait diffuser ce faux document à travers la presse privée. Vous n’êtes pas jusqu’ici, prêt à effectuer ce sale boulot.

Le temps est si proche, et tu feras les frais de tes incartades. Vous êtes à l’œil où que vous êtes. Nous vous suivons tous, vous et la horde de tous ceux qui ont mission de saboter les efforts du pouvoir RPT. Vous aller tous et chacun répondre de vos actes. Méfiez-vous. Hier et jusqu’alors, vous aviez réuni autour de vous des journalistes comme James Atayi, Ekoué Satchivi, Ayéva Bassirou, Dimas Dzikodo pour ce travail négatif. Celui de faire circuler dans la presse, des articles qui ne sont rien que des tissus de mensonge, avec l’idée de nuire au pouvoir.

Nous savons toutes les manœuvres mises en branle en juillet 2000 pour faire saboter le sommet annuel qui finalement s’est déroulé sans accroc à Lomé. Récemment, vous déclariez à l’agence PANA et pour ceux ont voulu vous entendre que le processus de réconciliation nationale amorcé par le vieux et continue son fils Faure, est un leurre. A nous à présent de vous dire que l’heure est arrivée pour les responsables togolais de ne plus tolérer les actions des ennemis de la république.

Nous sommes au courant de vos liens avec Agbota Zinsou, Ekoué Amaïzo, Noudoda Didier, Kofi Yamagnane, l’écrivain Kangni Alem,Adoté Gandhi et autres Apédo-Amah afin d’arriver à vos fins. Ce message, pour vous dire que nous vous suivons de près et que rien ne sera plus comme avant.

Un homme averti, en vaut deux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.