Lettre à une « admiratrice »…

bière_0.JPGUne lettre, reçue ce matin, m’a fait du bien à l’ego… souffrez que je partage la réponse à l’expéditeur avec vous! Il y a des jours comme ça, certaines choses simples vous font du bien à l’âme.

Imprimer
bière_0.JPGChère, très chère, mon éditeur, Dapper, m’a fait suivre une lettre de vous. Depuis des années que j’écris, j’ai souvent rencontré des gens qui disent aimer ce que j’écris, mais personne, je vous l’assure, ne me l’a jamais exprimé par écrit.

« Cher M. K. A, écrivez-vous, j’ai 16 ans et la littérature est ma passion. Je suis en train de découvrir votre oeuvre – j’ai lu « Cola Cola Jazz » – et je vous écris pour vous exprimer mon admiration et mon enthousiasme pour votre chemin artistique et pour votre oeuvre – je la trouve magnifique. je serais très heureuse d’avoir votre autographe sur la petite carte que je vous envoie, s’il vous plaît! Merci beaucoup, sincèrement, Suzanne. »

Comment douter de votre franchise, chère Suzanne L. Enfin, je peux dire que la réalité du lecteur devient évidente pour moi, vous habitez Boucan (64340) et vous me lisez, quoi de plus réjouissant! Le lecteur (lectrice de surcroît) n’est plus un désir d’auteur soudain, ni une espérance, d’autant plus que j’arrive même à mettre un nom (le vôtre) sur ce qui jusqu’alors m’était conceptuel. Bon, je m’emballe, je vais boire un coup et me calmer, vous m’avez ému, comprenez. Dommage que j’ai annulé mon cours de judo ce jeudi soir pour acompagner ma fille à la répétition de son gala de Modern Jazz, j’aurais fait valser tous mes adversaires à travers le dojo, comme des personnages de cartoon. Si j’avais cette force, je la garderais pour écrire encore et encore des livres qui vous plaisent. Encore et encore…

Cordialement, Kangni Alem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.