France Culture consacre une causerie au Concert-Party

Imprimer

A L’OCCASION DE L’OPERATION « 24 HEURES AVIGNON » – Le théâtre populaire en Afrique de l’Ouest : résurgence et mutations
Alors que nous fêtons le centenaire de la naissance de Jean Vilar – créateur du festival d’Avignon en 1947, directeur du Théâtre national populaire de 1951 à 1963 -, nous allons nous intéresser ce matin au théâtre populaire en Afrique. Pour réécouter l’émission, cliquez ici:http://www.franceculture.fr/emission-culturesmonde-culturesmonde-2012-07-13

Nous irons particulièrement du côté du Togo où, alors qu’on l’avait enterré, le théâtre populaire est encore bel et bien vivant – même s’il doit encore s’adapter, se réinventer, se renouveler. C’est le cas notamment pour ce genre théâtral que l’on appelle le Concert-Party auquel nous nous intéresserons ce matin !

Comment se porte le théâtre populaire en Afrique de l’Ouest ? A quoi ressemble-t-il ? Quelles sont ses origines ? Comment évolue-t-il face à la concurrence d’autres formes de divertissements (notamment la télévision) ?

On en parle avec :
Gaëtan Noussouglo, enseignant, formateur, metteur en scène togolais
Aze Kokovivina, acteur de concert-party et prêtre vaudou
Kangni Alem, écrivain togolais, fondateur de l’Atelier Théâtre de Lomé. En 2003, il a reçu le Grand prix littéraire d’Afrique noire pour son ouvrage, Cola Cola jazz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.