Blindtest littéraire: qui se cache derrière?

biblio_0.jpgIl est malien, il est anthropologue. C’est tout ce que je peux vous dire de l’auteur de ces mots. Le texte dont la citation est extraite est un petit bijou rare, il a été écrit en 1994, au plus fort d’une polémique entre chercheurs africains et « africanistes » français sur les différences entre le théâtre moderne et les drames mythiques de l’Afrique ancienne…

Imprimer
biblio_0.jpgIl est malien, il est anthropologue. C’est tout ce que je peux vous dire de l’auteur de ces mots. Le texte dont la citation est extraite est un petit bijou rare, il a été écrit en 1994, au plus fort d’une polémique entre chercheurs africains et « africanistes » français sur les différences entre le théâtre moderne et les drames mythiques de l’Afrique ancienne… C’est en relisant ce texte dans le cadre de mes cours de théâtre à l’université que je suis tombé sur cette phrase qui semble détachée du propos général de l’auteur. Mais hors contexte, c’est vrai que toutes les phrases semblent parler seulement à celui qui les lit…

« Entre les faire-semblant de la vie et la traîtrise du Grand Aïeul Ravisseur, la vie se joue en un drame permanent où les hommes tirent des plans fabuleux, revêtent des accoutrements, fourbissent des armes, pour se battre contre l’irréductible fatalité. Ils jouent un combat qu’ils savent perdu d’avance. Mais l’existence est fille du jeu et le jeu est source, créance, qui ne cesse de démentir les rumeurs de mort imminente. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.