Jour : 2 juillet 2007

Une chronique de FCZ : la maîtresse de Toumani Touré

toumani.jpgOn pensait, depuis longtemps, que le pouvoir de la littérature sur les corps sociaux et les hommes politiques s’était estompé et qu’un texte de fiction qui découpe à la machette un président de la République – fut-ce d’une République imaginaire – serait relégué au rang des épouvantails pour bébés récalcitrants. Erreur.