Lomélancolie…

lomelancolie.jpgJérémie Lenoir, jeune réalisateur de documentaire, m’a récemment fait visionner les rushes de son film en fin de bouclage, DOTO (silence, en langue mina ». Privilège rare de découvrir de nouveaux visages de la scène du rap et du hip-hop togolais, des talents en colère et en devenir !

Imprimer
m_c288fafc6bb753b8391c9314f5d68751.jpgJérémie Lenoir, jeune réalisateur de documentaire, m’a récemment fait visionner les rushes de son film en fin de bouclage, DOTO (silence, en langue mina ». Privilège rare de découvrir de nouveaux visages de la scène du rap et du hip-hop togolais, des talents en colère et en devenir !

Dire que j’attends impatiemment ce film qui a été récemment projeté au festival Quintessence à Ouidah serait un euphémisme, je l’attends de pied ferme. Joli travail et salut à tous les artistes : Prophet Job, Dzoku Kay, Do On G, Bal 2 Rim, Dellah, Farell, Clan Panthéon, ODS, Harmonia.

lomelancolie.jpgExtrait du dossier de presse :DOssier DOto.pdf

« Lomé, capitale du Togo. Deux ans après le dernier coup d’état qui a secoué le pays, “on demande aux jeunes de faire un trait sur le passé”. Pourtant “trouver un petit emploi est devenu un casse-tête chinois”… Une dizaine de jeunes artistes loméens expriment leur « lomélancolie », quand c’est le silence qui répond à leurs espoirs (ou leurs prières… »

En savoir plus sur ce film sur : http://www.myspace.com/lomelankolik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.