Littérature togolaise: Abou-Bakar Mamah et la e-edition!

Imprimer
« Une douloureuse espérance », tel est le titre du roman que vient de sortir un auteur togolais dont je n’avais jamais entendu parler (nul n’est parfait)! Non seulement je ne connais pas l’auteur, mais je n’ai pas encore lu son livre, je vous dirai plus loin pourquoi. En parcourant le Net, j’ai glané quelques infos sur l’auteur que je partage avec vous…
Né en 1972 dans une famille paysanne noble (pourquoi cet adjectif?), Abou-Bakar Mamah a fait ses études primaire et secondaire dans la ville de Tchamba. Après un tour au Lycée Moderne de Sokodé, il a rejoint la Faculté des Lettres de l’université de Lomé où il a obtenu  une maîtrise en langue et littérature françaises. Il a été  professeur de français à ISMAD Management College à Lomé, et vit  aux aux États-Unis depuis 2003.

Je suis incapable de vous dire ce que je pense de ce roman, puisque je ne l’ai pas encore lu. La raison est simple, pour l’heure on ne peut le commander que par Internet, puisque l’éditeur de Mamah, I-Universe, a choisi ce canal pour la diffusion. Au prix de 12,95 dollars, il vous faudra passer par Amazon, site sur lequel vous pourrez feuilleter quelques pages du roman (j’y ai rermarqué des phrases un peu curieuses en terme de concordance de temps, mais bon!), et passer votre commande par carte Visa. La e-edition n’atteint pas certains publics à la monétique faillible, n’est-ce pas? Bref. On fera l’effort, et on lira, ou on suppliera les libraires de Lomé de nous passer la commande. A suivre… pour savoir si une étoile est née ou pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.