Kourouma, exercice de traduction !

kourouma.jpgDu 3 au 7 décembre 2007, j’ai effectué une mission d’enseignement à l’université de Kara, ville située au nord du Togo sur l’axe qui mène vers le Burkina-Faso. Pendant le cours, consacré à la théorie postcoloniale et aux questions de traduction des littératures francophones dans les langues africaines, j’ai proposé à mes étudiants de traduire un extrait du Monnè, outrages et défis…

Imprimer
kourouma.jpgDu 3 au 7 décembre 2007, j’ai effectué une mission d’enseignement à l’université de Kara, ville située au nord du Togo sur l’axe qui mène vers le Burkina-Faso. Pendant le cours, consacré à la théorie postcoloniale et aux questions de traduction des littératures francophones dans les langues africaines, j’ai proposé à mes étudiants de traduire un extrait du Monnè, outrages et défis de Kourouma en plusieurs langues du Togo, selon la maîtrise que chacun en avait. Voici les résultats de l’exercice livrés bruts à la lecture.

Traduction d’un extrait de texte tiré de Monnè outrages et défis, d’AHMADOU

KOUROUMA.

Extrait : « Les noirs naissent mensongers. Il est impossible d’écrire une histoire vraie de Mandingue. Pendant cette même première grande guerre, l’épidémie de grippe espagnole qui sévissait en Europe gagna l’Afrique. On l’appela la maladie du vent. Les Malinkés sont tellement fabulateurs qu’il est encore impossible d’estimer le nombre des victimes de cette maladie Les griots qui sont les chroniqueurs officiels, ajoutent, dramatisent et amplifient tout ce qu’ils rapportent. A les entendre l’épidémie fut si décimante qu’on vit des enterrés, sans la moindre dissimulation, se dégager et émerger des tombes pour marcher et revenir tranquillement au village, dans les cases récupérer les objets importants que la mort ne leur avait pas laissé le temps de choisir et d’emporter ; des cadavres abandonnés ressuscités,s’assembler,creuser leur propres tombes, prier et s’enterrer réciproquement ; des vautours, en plein vol, s’abattre sur des tombes, ricaner des sourates du Coran, même des soleils pointer à l’ouest et disparaître à l’est. Que tirer de solide de telles extravagances. »

1ere traduction (Tem)

Traducteurs: IZOTOU Tcha-Akondo , CISSE Latif

Baluruna lrangbedaa buboti ge. Badambizi ba?maa Mandingue de caanawu na tovonum. Yowu kubongu kadaa ngi kim kida, Espagne de dzendzen de mosiba wenki kingalam era zamba ture tedi daa na kiidala Africa .Bayaa ki sisi fefelima kudom. Malinke wa de tom dozore weyele badambizi bafa eraa wenba baazina kudom kim na bede adedi. Tomgezra na kamini ndna wemba bandarii awurombiya na bozuuri, bombuuzi bika bondoozi wembi baana bi ne. Mosiba waala doni paa ale baana isida waalii bowlani daa iza na iza banum babisi tedi daa defee, basuu damini daa bokogboo kpina foozire na wena sim tafa we dama botozi na bekpedina ne. Isidaa wemba beede beyele we ne beeve, betiizi dama, babaa baditinga bedee bowlani, besee eso bika bebi dama berike berike, agulongu wa waaaguru isodaa tikoni tisobi bowlani do tiwolo tinoozi tilizi kurani de tombiya , ale baana wisi waa ikaliina wisi dagazalade bika sikedelem na wisi dagaliide. Wege bete bodoki bina bide mamaci waa ndaa?

2eme traduction (Ewe)

Traducteurs:ATAPOULI Komlan , ADOKOU Atsou Kossi, ATCHON Dzigbodi

Ame yiboawo nye alakpatowo tso dzidzime. Wo mate? ?lo Mading fe ?tinya nyatepe to o. Le ava gagbato la?i la Espagnol gripa dolele si no nu gblem le europa la do africa. Wo yoe be yafofo dolele. Malekewo fe nyakpakpawo woe be egba sese egbea be woa na kukuawo fe xexleme. Nyatakala siwo nye nu dzodzo ntinya kaka dodzsiwo, tsoa dewo kpene, nyrane ye wokekea ta na nya siwo gblom wole. Le woafe nya gbogblowo nula do sia wu ame alegbegbe be wo kpo ame siwo wo di, le gaglagbe, te wodokuiwo da, hedze tso yodowonu le zozom, hetrogbona duame, le afewo me blewu, hena wofe nu vevi siwo ku mena mo wo be woatia eye woatso adzoe o la tsotso; ?tila kuku siwo wogbledi la, tsitre, fofu, he de woawo ntowo fe yodo, dogbeda hedi wo noewo akaga w, le wofe dzodzome, fozi de yodoawonu, le koran suratewo hlem, ndowo go ha dze le ?edzefe. N ga kawoe woade tso alakpa dada sia me ma ha?

3eme traduction (Kabye)

Traducteurs:DANDAKOU Menvéinoyou, PASSINZI Tchao, KPELE Anagnimdou, KAWIKADE Badokibadé, DOGO Kokou, KANTA Yao Emmanuel, BALENG-DODJI koffi

Pal?l?? eyaa kikpeda cetim daa. Paabisi? pama? Mading mgbade caana? tom siusiu. Ka?na? you sosou ngo kide aliwatu taa Espagne ngba de dakuu kodo? kinaza tu de tetu yo kuzu Africa taa. Payaaa ko se helim kudon Malinke mba kila suyuu pede tom keduu taa; Piyebini puwe kade se patili kudon ngu kisi daa nuu. Cimuu ma daa mba peke tom kediyaa yo posuyuu ne pedelesu potom kedu taa. Poyodoo taa kodon ngo kuku sin ne dina sidaa li ne pabilan taa ne podon ka laa papisi pede ne pekeyo panim mbu sim taaha we aliwaatu si pa?kpa? yo. Mba pedebim we yo, pevema, pekpe?li dama ne pohuyi pabila?, patimi ne pebi dama. Abe?te naa tiki pacaki pila? yoo pokowu mali? tekeyaa taa tombe, wisi sisi nalii nni si diduye ne sidoona sidiliye. Dikpa? nd? so?du tom sosostu tine tidaa yo?

4eme traduction (Nawdm)

Traducteurs: MAHINOU Mondoopoyo, MENDOUNA Dadjéra

Nidhoolba ba na gokaaat tiiba. Ba kpaa bee ka hoor Mading gobiint gweet. Hoodr bermr nogrd gamhee moma, Espagne behi bermi hi da kuu nidba Europ tantn hii da jib Africa tantn. Ba hoo beii na am beii. Malinke tiiba yata gokaat gweet bohoob l ka la ba gemm na ba miig behii n kur nidba bee jugu. Datint tiiba ba ba na gweet bohitba bermba hewlan ka yagla ka yada ba n boho tii.Ka v kewlg ba, behii kura nidba kpalaa, bayum nidba ba n fer feru n kuur bee t vidg n rorm ba bilin n nawdr n kpen hee ba korgun ba hayan n roodg wanbuudt kuum n da ba siba gaama na ba roodg ba nyabn tii; kpirnba ba n da saa ham bee t himtg n kpogl taa n tiim ba bili n see? n kugm taa; daglnt sa?gbanbiim t tidgn bili jugun n ka kaal see?tba wadga gweet;munuu momhu rena to?ukween ka kulaaa to?ufaaga. Ben nii ba n ba bee ba kotg welee hoolgu wanti nnii.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.