Esclaves, le débat continue…

Situer les Baoulé entre les Ashanti et les Yoruba même s’il s’agit d’un roman ! La Reine Pokou, qui a jeté son fils unique dans les eaux tumultueuses de la Comoé pour apaiser les dieux et conduire son peuple en Eburnie doit se retourner dans sa tombe.

Imprimer
http://www.grioo.com/forum/viewtopic.php?t=9750

This article was written by

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.