Chronique des années du délestage (1) : comment s’éclairer la nuit chez soi ?

homo_0.jpgLa vie à Lomé, capitale du Togo, la fameuse « Suisse de l’Afrique » du temps du Général Eyadema, s’égrène au rythme des délestages sauvages d’électricité. Le B.A.-BA du développement moderne, l’électricité, est devenue une denrée rare dans ce foutu pays dont les gouvernants, englués dans la paresse de la co-gestion, du consensuel et silencieux gouvernement d’union national, semblent dépassés par l’ampleur de la catastrophe.

Imprimer
homo_0.jpgLa vie à Lomé, capitale du Togo, la fameuse « Suisse de l’Afrique » du temps du Général Eyadema, s’égrène au rythme des délestages sauvages d’électricité. Le B.A.-BA du développement moderne, l’électricité, est devenue une denrée rare dans ce foutu pays dont les gouvernants, englués dans la paresse de la co-gestion, du consensuel et silencieux gouvernement d’union national, semblent dépassés par l’ampleur de la catastrophe. Les petites et moyennes entreprises mettent la clé sous le paillasson, la santé des citoyens périclite, qui meurent lentement la nuit de chaleur, les yeux fixés sur les ventilateurs et les climatiseurs qui ne tournent plus.
La nuit dernière, incapable de trouver le sommeil dans ma chambre surchauffée (de toutes les façons je dors avec un appareil respiratoire, et sans électricité je ne peux dormir), et poursuivi par les moustiques sur la terrasse de la maison, je me suis réfugié sur un siège dans le jardin et, soudain, j’ai eu l’idée de m’éclairer autrement. Et ça a marché, croyez-moi ! J’ai réussi à m’éclairer naturellement, sans groupe électrogène ni panneau solaire. Le miracle m’a séduit, au point que j’ai proposé ma méthode à tous les amis, lesquels se sont exclamés : oh merci, on n’y avait pas pensé !
Donc, comment s’éclairer la nuit à Lomé, quand on n’a pas les moyens de dépenser tous les jours 2000 francs CFA en gasoil, ou de s’équiper d’un panneau solaire avec plus de 1 million de ces mêmes CFA ? Voici la méthode, éprouvée et brevetée par mes soins. Assis dans l’obscurité de votre terrasse, jardin ou W.C., serrez les dents et ouvrez la bouche. La clarté de vos dents produit alors un halo luminescent qui chasse le noir autour de vous. Oui, désormais, on peut s’éclairer avec ses dents de Nègre, blancs et lisses selon la perfection de son brossage quotidien. L’intensité de la lumière ainsi obtenue peut être plus ou moins augmentée si l’on est capable à la fois de serrer les dents et de les grincer fortement. De quoi même faire tourner les pales de votre ventilateur ou démarrer votre appareil contre l’apnée du sommeil si vous le branchez dans les narines ou bien là où je pense ! On peut donc annoncer des jours meilleurs pour toutes les victimes passives du délestage au Togo : bientôt, il n’y aura plus ni pleurs ni de lamentations, mais juste des grincements de dents dans tout le pays pour éclairer nos nuits ennuyeuses et désespérantes comme une traversée du désert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.