Apprentissage de la poésie(3)

Imprimer
#3
Sur la durée les hommes courbés dans les champs le long des sillons prennent le pli et deviennent cruels
Il faut du cran pour tenir si long
Plier malaxer tirer du suc
D’une terre qui cicatrise
A l’hymen
Il faut de la rage pour contenir l’amour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.