Apprentissage de la poésie (1)

Imprimer

#1 
ces terres
Jeunes
Étroitesse prends garde ô complice
D’offrir ces terres
A mes sangs vieux et dolents
Les foulant de mes pieds équipés
De miel
De cantiques
Je songerai
Au malheur que c’est d’avoir trop vécu

Longtemps
A contretemps 
Gentleman sans codes
Longeant des mangroves sans voir les sucs

Partirai-je a Noël 
Foudroyé je voudrais
Par la luminescence 
La force indomptée des terres a demi-vierges
Rentrer

Terres ceintes
Faites une place à l’arpenteur.

# Apprentissage de la poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.