Jour : 13 janvier 2008

L’ELEGANCE DE TAYLOR A LA BARRE

nganang.jpgTout rapport du procès de Charles Ghankay Taylor devrait commencer par un portrait de l’homme, car en réalité celui-ci est plutôt de taille moyenne. Qu’il aime la mollesse et que pendant longtemps il en a eu l’habitude, cela se voit à l’air relaxe qu’il a de s’enfoncer dans son fauteuil de cuir, avant d’écouter ceux qui l’accusent. Qu’il a l’appétit des beaux costumes, cela ne peut échapper à personne qui le regarde…