Jour : 20 janvier 2007

Lire est un plaisir(17):la préface empoisonnée de Sartre à Fanon

jpskarikatur.jpgCe texte est un monument. A sa parution, il a fait bondir plus d’un. « Fusillez Sartre », avait-on dit. Même Fanon ne savait plus où se mettre, tellement la violence de la préface de Sartre à son livre, « Les Damnés de la terre », dépassait son projet de fournir une méthode de décolonisation aux opprimés du Tiers-monde, comme on disait alors. Avec le recul, que penser de cette préface sartrienne? Bonne lecture, c’est un peu long mais ça vous occupera jusqu’à nos prochaines retrouvailles. (K.A)